Noël avec Berlin dans nos coeurs

On espérait de pouvoir fêter avec un peu de sérénité Noël et le nouvel an. Hélas la folie des terroristes et leur haine nous oblige à revoir nos plans. À Berlin, il y a deux jours, d’autres innocents, des hommes et des femmes qui étaient peut-être en train de choisir des petits cadeaux pour faire plaisir à lors proches à Noël, on été fauchés par un camion conduit par un djihadiste. Ils étaient des hommes et des femmes libres. Des Allemands, des Européens, des ressortissants d’autres pays. Comme beaucoup des membres de Pariseuro, ils avaient quitté leur pays d’origine pour des raisons professionnelles, pour leurs études, pour répondre à ce que leurs cœurs leur avait commandé. Nos pensées émues et les prières, de ceux et celles parmi nous qui sont croyants, vont à ces victimes, à leurs proches et à leurs pays. En tant qu’habitants de la “maison commune” européenne (bâtie sur les ruines d’une guerre mondiale qui a laissé ses traces aussi dans l’église à quelques mètre du lieu de l’attentat) nous ne devons pas nous laisser aller à la haine. Nous devons rester unis, tout en respectant les spécificités de nos pays et cultures, pour faire face à la menace terroriste. Une menace qui ne peux plus être sous-évaluée pour éviter qu’on nous vole la paix et la concorde que nous avons construit avec beaucoup de fatigue, depuis plus de 60 ans.

15645473_10154942943294455_1569187986_n

FacebookLinkedInPartager